Washington post-Covid : les règlementations

Washington post-Covid : les règlementations

Washington post-Covid : les règlementations

Les États-Unis ont rouverts leurs frontières aux voyageurs internationaux, vaccinés, depuis le 8 novembre 2021. Après des mois d’attente, vous êtes peut-être impatient(e)s d’y retourner ou de découvrir ce pays pour la première fois. Dans cet article, vous trouverez les règlementations à connaître pour voyager vers les États-Unis dans une période post-Covid, ainsi que les règles en vigueur dans la ville de Washington, DC puisque les règlementations peuvent changer d’un état à un autre.

À noter que lorsque qu’on parle de vaccination complète, le CDC entend par là :

  • soit deux semaines après la deuxième injection d'une série de deux doses, tels que les vaccins Pfizer ou Moderna;
  • ou deux semaines après l'injection d’un vaccin à dose unique, tel que Johnson & Johnson.
Sachez qu’il est accepté d’avoir eu deux vaccins différents pour les deux doses.

Avec l'apparition du variant Omicron, les États-Unis ont récemment changé leurs conditions d'entrée, notamment sur le test à fournir avant l'embarquement : dans les 24h au lieu de 72h. Cet article a été mis à jour le 5 décmebre 2021. Aussi, gardez en tête que les fermetures de frontières seront évaluées «semaine après semaine».
N’oubliez pas de vérifier les réglementations des pays où vous pourriez faire escale avant votre arrivée aux États-Unis; par exemple si vous faites une escale à Londres ou au Canada lors de votre vol aller, ou même retour.

I. Qui peut voyager aux États-Unis à partir de Novembre 2021 ?

Les frontières américaines rouvrent à nouveau pour les touristes, et non plus uniquement pour les résidents et citoyens. Il est donc à nouveau possible d’aller y passer ses vacances. Mais il y a bien évidemment quelques contraintes et règles à respecter.

A. Les adultes

Tous les voyageurs de plus de 18 ans à destination des États-Unis (et même en simple transit) devront être en possession :

  • d’une preuve de vaccination complète : cela peut être une version papier ou digitale desservie par une source officielle, qui indique le nom et la date de naissance du passager, ainsi que le vaccin administré et la date de l’administration des deux doses. Le plus sûre est de prendre une forme papier et digitale de cette preuve de vaccination, au cas où vous perdriez l’une des deux.
  • d’un test antigénique ou PCR négatif effectué dans la journée précédant l’embarquement. L’heure exacte du test n’est pas importante. Par exemple si votre vol est le 20 Janvier à 16h, le test doit avoir été fait à n’importe quel moment depuis le 19 Janvier, 00h01. Vous pouvez donc tout à fait le passer dans la matinée du 19 Janvier.

Ces éléments seront vérifiés par la compagnie aérienne avant votre embarquement. Ils s’assureront notamment :

  • que le nom et la date de naissance sont identiques pour le passager et la preuve de vaccination,
  • que la preuve de vaccination a été desservie par une source officielle du gouvernement ou un système de santé,
  • que les informations prouvent que le passager est bien complètement vacciné, d’après la définition du CDC (décrit en début d’article).
Certaines compagnies aériennes proposent que vous leur fournissiez ces documents à l’avance pour accélérer le processus et ne pas avoir à tout faire le jour du départ.

Vous devrez également remplir une attestation fournie par la compagnie aérienne certifiant sur l’honneur que vous avez bien été vacciné et avez un test négatif de moins de 3 jours. Vous pouvez voir à l’avance à quoi ressemble ce document en cliquant ici (fichier PDF).

Si vous avez été infecté par la Covid-19, vous devez montrer la preuve d’un rétablissement au cours des 90 jours précédents.

Enfin, vous devrez accepter que la compagnie aérienne collecte et garde vos informations de contacts (nom, numéro de téléphone, adresse email et adresse) afin de les transmettre au CDC si celles-ci sont réclamées afin de vous contacter lors de votre séjour aux États-Unis, pour vous prévenir dans le cas où vous auriez été au contact d’une personne infectée.

À noter qu’il est également obligatoire de porter un masque dans les aéroports et durant le vol.

Pour résumer, vous aurez besoin de :

  • la preuve de vaccination complète
  • un test négatif dans la journée avant le départ
  • remplir un formulaire fournie par la compagnie aérienne
  • accepter que vos informations soient gardées par la compagnie aérienne, qui peut les transmettre au CDC si la demande en est faite
  • porter un masque dans les lieux fermés (aéroports, avions, etc.)

B. Les enfants

Les enfants de moins de 18 ans n’ont pas l’obligation d’être complètement vacciné; mais tout enfant entre 2 et 18 ans doit, comme pour les adultes, faire un test dans la journée précédant le départ.

Bien que les enfants de moins de 2 ans n’ont pas l’obligation de faire un test avant le départ, cela est toute même recommandé par le CDC.
Enfin, si l’entrée aux États-Unis n’est pas interdite aux enfants non vaccinés, certaines villes et régions peuvent mettre en place des règlementation différentes et exiger qu’ils aient au moins une dose de vaccin…

C. Les exceptions

Il y a quelques exceptions à l‘obligation d’être vacciné contre la Covid pour voyager aux États-Unis :

  • les enfants de moins de 18 ans (comme expliqué ci-dessus),
  • certains participants à des essais cliniques de vaccins anti-Covid,
  • ceux qui ont des contre-indications médicales aux vaccins anti-Covid,
  • ceux qui doivent s’y rendre pour raison d’urgence ou humanitaire (avec une lettre du gouvernement américain à l’appui, prouvant cette urgence).

Ceux qui bénéficient d'une exemption seront tenus d'attester qu'ils se conformeront aux exigences de santé publique américaine, y compris l'exigence de se faire vacciner aux États-Unis s'ils ont l'intention d’y rester plus de 60 jours.

II. Quels vaccins sont reconnus par les États-Unis ?

Les trois principaux vaccins autorisés en France sont reconnus, tout comme quelques autres :

  • Pfizer-BioNTech: BNT162b
  • Moderna: mRNA-1273
  • Oxford/AstraZeneca AZD122s
  • Janssen/Johnson & Johnson: Ad26.COV2.S
  • Serum Institute of India: Covishield (Oxford/AstraZeneca formulation
  • Sinopharm (Beijing): BBIBP-CorV (Vero Cells)
  • Sinovac: CoronaVac

III. Quelles réglementations à Washington, DC ?

Chaque état et même ville peut mettre en place des règlementations plus ou moins strictes. Dans cette partie, je vous explique les règles mises en place dans la capitale américaine. À noter que ces règles peuvent évidemment évoluer du jour au lendemain suivant la situation dans laquelle se trouve la région ou la ville.

Masks

A. Tests, vaccins et isolation

Tout voyageur non vacciné ou partiellement vacciné arrivant à Washington, DC doit avoir un test négatif de moins de 3 jours, même si vous étiez déjà aux États-Unis pendant cette période. Vous pouvez trouver un centre de dépistage (par état) sur ce site. Des tests de dépistage du Covid sont disponibles à bas prix, voire même gratuitement, dans des centres de santé et des pharmacies.

Pendant votre séjour, vous devez faire attention à ce que vous ne ne développiez pas de symptômes. Si vous constatez l’apparition de symptômes, vous devez vous isoler et vous faire tester; vos contacts proches devront également faire une quarantaine de 14 jours. Si le test est négatif, continuez vos vacances ! S’il est positif, vous devez continuez de vous isoler et finir la période d’isolation avant de vous déplacer à nouveau.

Si vous visitez Washington, DC pour une durée supérieure à 3 jours, vous devez limiter vos activités jusqu’à ce qu’un nouveau test négatif soit obtenu, 3 à 5 jours après votre arrivée dans la ville.

Si vous avez besoin de vous faire tester sur place, voici la liste des centres de dépistage du Covid à Washington, DC.

À noter que les règles d’isolation ne s’appliquent pas si vous venez du Maryland, de la Virginie ou que vous restez moins de 24h à Washington; à condition de ne pas avoir été dans une région à risque dans les 14 derniers jours.

Source officielle, mise à jour le 6 Novembre 2021.

B. Port du masque

Le 22 novembre 2021, la maire de Washington, Muriel Bowser a mis fin au décret obligeant le port du masque à l'intérieur des établissements de la ville, à quelques exceptions près. À la place, elle invite chacun à prendre en compte les facteurs de risques pour chaque situation et à prendre la décision de la meilleure protection pour chacun (distanciation sociale, masque, etc.), suivant ses conditions médicales et ses préférences, ainsi que des personnes autour de vous. Cela dit, le port du masque reste obligatoire, quelle que soit votre situation vaccinale :

  • dans les transports en commun (avion, train, bus, métro, taxi, etc.) ainsi que dans les gares, stations de métro, aéroports…
  • à l’intérieur des bâtiments privés qui souhaitent garder cette politique (restaurants, théâtres, etc.),
  • à l’intérieur des bâtiments officiels de la ville, c'est-à-dire les bâtiments gouvernementaux et de services (DMV, DHS, etc.),
  • à l’intérieur des écoles et bibliothèques,
  • à l’intérieur des lieux de vie en communauté, comme les hôpitaux, les résidences universitaires, etc.

Source officielle, mise à jour le 16 Novembre 2021.

À noter que tout établissement privé (hôtel, restaurant…) a le droit de vous demander une preuve de vaccination, d’un test négatif et de vous questionner sur vos déplacements récents. Ils sont également autorisés à mettre en place des mesures plus strictes que celles des autorités locales et sont ainsi en droit de vous refuser l’entrée ou tout service.

La période récente de Covid-19 a eu un impact sur les différents établissements à travers la ville, que ce soit les musées, les restaurants, les salles de spectacles, etc. Dans un prochain article, je détaillerai quels changements ont eu lieu en indiquant quels lieux sont restés fermés, ainsi que les modifications d’ouverture pour les lieux qui ont rouverts au public.

Sources officielles pour cet article :

Partager cet article :

Rédigé par Virginie Bitterlin

Virginie Bitterlin
Passionnée de voyage et de photo, je suis tombée amoureuse de Washington lors de ma première visite en 2011. Lassée de voir cette ville souvent mise de côté, j'ai décidé de partager ma passion pour cette ville afin de donner envie à d'autres de la découvrir.

Poster un commentaire