Que faire à Washington en cas de shutdown ?

Que faire à Washington en cas de shutdown ?

Que faire à Washington en cas de shutdown ?

Cette période de l'année approche ! Il est bientôt temps pour le gouvernement américain de se mettre d'accord sur le prochain budget fédéral. Et si aucun accord n'est trouvé, on risque de revivre le même scénario qu'en 2013 : un shutdown gouvernemental.

Qu'est-ce que le "shutdown" ?

Chaque année, le nouveau budget doit être voté par le Congrès, c'est-à-dire par le Sénat et par la Chambre des Représentants (équivalent de notre Assemblée Nationale), avant d'être signé par le Président des États-Unis. Autrement dit, ils doivent se mettre d'accord sur la répartition de l'argent distribué par l'état fédéral : qu'est-ce qu'on finance, avec quelle somme...
S'ils ne sont pas d'accord et que le budget n'est pas voté à la date limite, tout s'arrête car l'argent ne peut pas être distribué et donc ne peut pas être utilisé pour financer les opérations du gouvernement. C'est une décision qui ne peut pas être prise à la légère.

Shutdown sunset in DC

Un shutdown gouvernemental est un moment dramatique notamment pour les fonctionnaires qui sont alors renvoyés chez eux sans être payés pendant toute la durée du shutdown. Tout ce qui touche au service public est alors soit à l'arrêt, soit au ralenti, à l'exception des services essentiels (hôpitaux, police, renseignements, contrôle aérien...). C'est un peu comme si vous ne payez pas votre facture d'électricité : on vous coupe le courant. En 2013, 800 000 fonctionnaires ont été renvoyés chez eux sans être payés; quand plus d'un million d'autres ont dû travailler sans savoir quand ils seraient payés.

La série The West Wing (À La Maison Banche) avait consacré un double épisode à cet évènement, avec la célèbre réplique : "Then shut it down". Pour information, c'était les épisodes 7 et 8 de la saison 5. Si vous souhaitez mieux comprendre ce processus, c'est une très bonne manière d'en apprendre plus sur le sujet.


"This government runs out of money at midnight."
[...]
"Then shut it down."

Depuis 1976, il y a eu 18 shutdown au cours de l'Histoire américaine. Ils étaient très fréquents à la fin des années 70 jusqu'à la fin des années 80. Parfois, ils se mettent d'accord sur une expansion du budget pour quelques semaines. C'est ce qui est arrivé en 1977 par exemple : il y a eu trois shutdown successifs qui ont duré de 8 à 12 jours chacun. En 2013, cela faisait 17 ans qu'il n'y en avait pas eu...
Un shutdown a déjà été évité de justesse au printemps dernier. Un autre pourrait bien se produire le 30 septembre prochain.

Cela affecte également les touristes. Ce qui s'est passé en 2013 est parlant : les parcs nationaux de l'ouest par exemple étaient interdits d'accès pendant une quizaine de jours. Ainsi, des millions de touristes ont dû trouver des visites alternatives et n'ont pas pu visiter le Grand Canyon, Bryce Canyon ou encore Zion National Park...

Quelles visites sont concernées à Washington, DC ?

Tout semble libre d'accès à Washington. On peut se balader comme on le souhaite au milieu des différents monuments mais il faut bel et bien du personnel (Rangers entre autre) pour s'en occuper et pour les entretenir. En 2013, des barrières avaient été érigées autour des différents monuments du Mall. Impossible par exemple de monter les marches du Lincoln Memorial mais on pouvait tout de même voir le monument.

Lincoln Memorial:  Closed

La Bibliothèque du Congrès, les musées du Smithsonian étaient également fermés au public, ainsi que le National Zoo, le Holocaust Museum et les visites guidées du Capitole étaient annulées. Les répercussions sont donc bel et bien réelles et peuvent chambouler votre planning.

Quelles visites alternatives ?

Essayons de rester positifs malgré tout : si vous avez prévu un séjour dans la capitale à cette période, il ne faut pas désespérer ! Il y a toujours à faire à Washington, DC.
Le weekend du vote est particulier. Voyons le bon côté de la chose : vous pouvez assister aux débats qui se déroulent au Sénat et à la Chambre des Représentants en demandant un pass au House and Senate Appointment Desks, qui se trouve au niveau supérieur du Visitor Center du Capitole. Vous pouvez alors prendre part à l'exéprience du shutdown et être au coeur de l'action.

Pour ce qui est des musées, il faut se tourner vers les musées privés qui ne sont pas financés (même en partie) par le gouvernement. C'est parfois l'occasion de découvrir des endroits où l'on n'aurait pas mis les pieds autrement. Voici quelques idées (liste non-exhaustive) :


Newseum

Vous pouvez évidemment vous promener dans les différents quartiers et profiter de leurs atmosphères respectives : Georgetown et Dupont Circle notamment sont des incontournables. Ça peut être aussi l'heure de faire chauffer la carte bleu en faisant du shopping...
The Bureau of Engraving and Printing pour découvrir la fabrication des dollars en pièces de monnaie et en billets, ainsi que la Cathédrale Nationale et le Cimetière d'Arlington restent également accessibles au public : seul la Arlington House (au cimetière) est fermée.

En métro, vous pouvez également profiter d'une virée à Alexandria pour voir son centre historique. Vous pouvez aussi louer un vélo ou faire une croisière pour rejoindre Mount Vernon, la résidence et propriété de George Washington.

Une autre idée est de louer une voiture et de faire une excursion d'une journée avec au choix :

  • Annapolis, St Michaels et le Maryland
  • The Great Falls
  • Les grottes de Luray et le parc de Shenandoah

À noter que les endroits comme le champ de bataille de Gettysburg ou de Manassas sont également fermés car gérés par le gouvernement. Le Visitor Center de Gettysburg était cependant ouvert en 2013 car il est financé par des fonds privés.

Les transports sont-ils concernés ?

Les contrôleurs aériens continuent de travailer. L'avion pourra donc attérir sans soucis à l'aéroport mais les délais dans les contrôles que ce soit pour les arrivées ou les départs peuvent augmenter de manière significative. Lors du précédent shutdown, un tiers des agents de la sécurité (TSA) avaient été renvoyés chez eux.

Pour ce qui est des transports publics, les métros et les bus fonctionnent normalement en cas de shutdown. Les trains de la compagnie Amtrak continuent de rouler normalement pendant un court shutdown. Le système n'est financé qu'en partie par le gouvernement : plus le shutdown se prolonge, plus il y a de risque d'avoir des perturbations et des annulations.

Partager cet article :

Rédigé par Virginie Bitterlin

Virginie Bitterlin
Passionnée de voyage et de photo, je suis tombée amoureuse de Washington lors de ma première visite en 2011. Lassée de voir cette ville souvent mise de côté, j'ai décidé de partager ma passion pour cette ville afin de donner envie à d'autres de la découvrir.

Poster un commentaire