Témoignage : Dominique visite Washington en fauteuil roulant

Témoignage : Dominique visite Washington en fauteuil roulant

Témoignage : Dominique visite Washington en fauteuil roulant

Vous vous demandez s’il est bien raisonnable de vouloir partir à Washington alors que vous êtes en fauteuil roulant ? Dominique, âgée de 42 ans et tétraplégique depuis un accident de voiture, partage aujourd’hui son expérience avec nous. Elle a gentiment accepté de répondre à notre questionnaire qui, je l’espère, vous aidera peut-être à y voir plus clair et vous rassura sur la faisabilité de votre projet. Elle nous prouve qu'il n'est pas impossible de voyager en étant en fauteuil roulant, bien au contraire, puisque son premier grand voyage était un périple de cinq semaines aux États-Unis entre Washington DC, Miami, Phoenix, Los Angeles et New York ! Elle nous donne son avis sur l'accessibilité de la ville, de ses transports et nous explique les choses auxquelles elle fait attention pendant la préparation du voyage.

J'ai eu un accident de voiture en octobre 1992. Je suis tétraplégique. J'ai 42 ans. J'ai fait la connaissance de mon mari en 2001. Nous nous sommes mis en couple en 2003 et nous avons concrétisé tout cela par un mariage en 2011. Dans mon malheur, j'ai eu de la chance puisque je bouge les bras mais pas les doigts, ce qui me permet d'avoir un fauteuil manuel et de pouvoir l'utiliser seule enfin pas partout. Quand ça monte ou que c'est trop difficile (trottoirs, graviers, etc.) c'est mon chéri qui pousse.
Notre 1er grand périple fût celui de notre voyage de noces en 2011. Pour ce 1er voyage, nous sommes passés par une agence de voyage. Nous sommes partis de Genève direction Washington DC en vol direct. Il nous est apparu comme une évidence de nous arrêter à Washington DC, étant donné que c'est la capitale.

Préparatifs et vols

Quelles sont les choses auxquelles vous faites toujours attention lors de la préparation de vos voyages et au moment des différentes réservations ?

J'angoissais un peu à l'idée de prendre l'avion pour la première fois, en étant handicapée. En fait, c'est très facile ! Tout est très bien organisé, en tous les cas, pour les aéroports où nous sommes allés. Nous avons toujours eu droit à l'assistance et ils ont toujours été très gentils, courtois et très serviables. À savoir : les personnes nécessitant une aide embarquent en premier et débarquent en dernier.
En ce qui concerne les réservations, rien de compliqué. Lors de nos voyages suivants, nous avons réservé nos billets, tous seuls. Nous ne laissons rien au hasard. La distance du métro ou du bus rentre en ligne de compte pour le choix de l'hôtel et le prix aussi.

Quelle est la démarche lors de l’achat du billet d’avion ? Ou après, si la compagnie ne propose pas d’assistance au moment de l’achat.

Lors de l'achat d'un billet d'avion, lorsqu'on est comme moi, en fauteuil roulant manuel, en général les compagnies demandent les dimensions et le poids du fauteuil. Si c'est un fauteuil électrique, je crois qu'elles se renseignent aussi sur la batterie. Sur les sites des compagnies, tout est indiqué et si on a le moindre doute, il suffit de les appeler.

Attention ! Les batteries dites "non inversables" (ou "liquides" ou "humides") sont interdites, à moins d’obtenir une autorisation spéciale. En revanche, les batteries dites "inversables" (ou "sèches"), comme les batteries lithium-ion sont autorisées si leur capacité est inférieure à 300Wh. Air France propose une page pour mieux vous aider à comprendre les règles de transports de votre fauteuil. Quoi qu'il en soit, contactez votre compagnie dès l'achat du billet pour avoir plus d'informations et pour les prévenir.

Vous dites que tout est organisé dans les aéroports. Pour avoir une assistance particulière si besoin, vous vous adressez à l’aéroport ou à la compagnie ?

Cela se passe à l'aéroport. Lorsque vous validez votre billet, on vous indique l'endroit où vous devez vous rendre afin qu'on vous prenne en charge. Ensuite, ils s'occupent de tout. Un vrai jeu d'enfant !

Quels sont vos trucs et astuces pour que les démarches à l’aéroport et le vol se passent bien, si vous en avez ?

Étant donné que les vols sont longs, je voyage avec une sonde à demeure. Cela m'évite d'aller aux toilettes parce qu'une fois que l'on est assis dans l'avion, c'est vraiment vraiment galère pour bouger. L'allée d'un avion est étroite, tous comme les WC.

Qu’est-ce que vous ne saviez pas avant de partir et que vous auriez aimé savoir ?

La chose qui aurait été bien de savoir avant de partir c'est : où acheter une chambre à air (par exemple), de savoir où aller si on avait un souci avec mon fauteuil. On ne sait pas posé la question car étant donné que nous sommes prévoyants nous prenons dans notre valise 2 chambres à air mais cette info peut être utile à d'autres personnes.

La ville et les transports de Washington

Dans l’ensemble avez-vous trouvé la ville de Washington accessible pour les personnes à mobilités réduites ?

La ville de Washington est très bien adaptée comme toutes les villes aux États-Unis d'ailleurs !

Plus particulièrement, quel est votre avis sur l’accessibilité des transports (bus, métro, etc.) de la ville ?

Nous avons testé bus, métro, Supershuttle (navette aéroport/hôtel) et à ma grande surprise tout est adapté, contrairement à en France. Les conducteurs de bus prennent le temps de vous installer. Personne ne ronchonne à l'intérieur du bus, les gens sont beaucoup plus compréhensifs qu'ici.
En ce qui concerne le métro idem : très bien adapté. Toutes les stations sont accessibles. La mentalité américaine est complètement différente de celle en France. Il y a toujours quelqu'un pour vous aider ou vous demander si vous avez besoin d'aide. Les gens s'arrêtent spontanément pour vous aider à vous repérer dans le métro bref c'est un vrai bonheur.

Je confirme : j'en ai moi-même été témoin lors de mon premier voyage à Washington. Le chauffeur a pris le soin (et le temps) d'installer une personne en fauteuil roulant dans le bus. Et il n'y a pas eu un seul soupir de la part des usagers. Tout le monde attendait patiemment.
Quel est selon vous le transport le plus adapté pour se déplacer en ville ?

Le bus et le métro sont très bien adaptés mais s'il faut vraiment faire un choix je dirais le métro car plus rapide.

Quel est votre avis sur l’accessibilité des monuments et musées de la ville ?

Les monuments sont eux aussi très bien adaptés. Il y a toujours quelqu'un pour vous aider ou vous indiquer le chemin à suivre.

Quel est votre avis sur la circulation en fauteuil roulant dans la ville (largeur des trottoirs, etc.) ?

Nous n'avons rencontré aucune difficulté dans la ville. Le moindre petit magasin est accessible.

Y a t-il un hôtel en particulier que vous recommanderiez ?

Pour notre 1er séjour, nous étions au Comfort Inn à 15 minutes à pied du métro. Ce n'était pas très sympa comme quartier.
Pour notre 2ème voyage, nous étions au Kimpton Carlyle Hotel Dupont Circle. Situé dans le quartier des ambassades. Il est à 5 minutes à pied de la station de métro Dupont Circle. Je recommande, sans hésiter, cet hôtel.

Vous dites que vous n’avez pas aimé le quartier du Comfort Inn lors du premier voyage. C’était quel quartier ?

En ce qui concerne notre premier hôtel à Washington, j'ai vu qu'il y avait été rasé et remplacé par un hôtel beaucoup plus luxueux alors peut-être que le quartier a lui aussi changé. L'adresse est la suivante : 501 New York Avenue NE, Suite B, Northeast, Washington, DC 20002, Etats-Unis. La station de métro le plus proche étant New York Avenue station.

Avez-vous demandé une chambre particulière à l’hôtel (en matière d’accessibilité) ou est-ce que tout était noté au moment de la réservation ?

Lorsque nous réservons notre voyage, nous passons, en général par Booking. Il suffit de noter dans la case prévue à cet effet, les besoins spécifiques : "Bonjour, Etant en fauteuil roulant, j'aurai besoin d'une chambre accessible et d'une salle de bain adaptée svp. Cordialement."
Lorsque nous avons cherché les hôtels, nous avons bien évidemment : "équipement pour personnes handicapées". Sur certains sites de réservation, on peut même choisir si l'on veut une salle de bain accessible ou chambre accessible ou autre. Nous n'avons jamais de souci aux États-Unis.

Quels seraient vos conseils et comment rassureriez-vous ceux qui hésiteraient à y aller à cause de leur handicap ?

De tout prévoir à l'avance. Avion, hôtel, les visites prévues afin de savoir le temps qu'il faudra, quelles stations de métro où s'arrêter pour telle ou telle visite. Bien se renseigner sur les États-Unis et sur les coutumes du pays.

Plus généralement, que retenez-vous de vos deux voyages à Washington ?

Nous avons préféré Washington DC à New York. C'est une ville plus à taille humaine et il y a énormément de choses à faire et à voir. Il faut savoir aussi qu'à Washington tous les musées [du Smithsonian] sont gratuits, ce qui n'est pas négligeable lors d'un voyage.

Enfin, quelle a été votre visite ou votre lieu préféré ?

Il est toujours très difficile de répondre à ce genre de question car bien évidemment cela dépend des goûts. Je dirais le Capitole, la Maison Blanche, Washington Monument, Old Post Office, les différents jardins. Il y a énormément à faire et à voir. D'ailleurs, nous n'avons pas tout vu.

Merci beaucoup à Dominique d'avoir partagé son expérience. C'est bien la preuve que c'est possible ! Si vous connaissez quelqu'un qui hésite encore à franchir le pas, pensez à partager ce témoignage. Et si vous aussi vous avez visité Washington, DC en fauteuil roulant et que vous souhaitez partager votre expérience, n'hésitez pas à me contacter via le formulaire du site.

Partager cet article :

Rédigé par Virginie Bitterlin

Virginie Bitterlin
Passionnée de voyage et de photo, je suis tombée amoureuse de Washington lors de ma première visite en 2011. Lassée de voir cette ville souvent mise de côté, j'ai décidé de partager ma passion pour cette ville afin de donner envie à d'autres de la découvrir.

Poster un commentaire