Hôtel : au centre-ville ou à l'extérieur ?

Hôtel : au centre-ville ou à l'extérieur ?

Hôtel : au centre-ville ou à l'extérieur ?

Choisir un hôtel et plus largement un hébergement pour son séjour est une des étapes les plus importantes dans la préparation du voyage. Mais c'est parfois compliqué de se décider. Internet fait qu'aujourd'hui on peut trouver très facilement un nombre important d'établissements et les avis de centaines de touristes y ayant séjourné ne rendent pas forcément la tâche plus facile : chacun a ses priorités qui lui sont propres (localisation, propreté, wifi…) et les notes sont alors très subjectives.

Une des questions qui revient souvent dans le choix d'un hôtel : faut-il loger au centre-ville ou s'éloigner un peu ? Cet article a pour but de vous aider à y voir plus clair sur les avantages et les inconvénients des deux options.

Loger au centre-ville ?

Le centre-ville est généralement le premier endroit où les voyageurs regardent pour trouver un hôtel. Ça parait logique : vous voulez visiter les points d'intérêts qui se trouvent au centre, autant loger juste à côté. Ainsi, certains visiteurs privilégient le grand avantage de loger au centre-ville : n'avoir pas ou très peu de temps de transports pour atteindre les lieux touristiques. C'est à la fois plus agréable et plus économique que de prendre le bus ou le métro. Vous gagnez aussi du temps pour accéder à vos lieux d'intérêts. Parfois, vous pouvez même tout faire à pied !

Certains hôtels du centre-ville ont un rooftop (ou toit-terrasse) qui vous permet d'admirer les monuments de la ville. Mais vous pouvez aussi avoir une très belle vue depuis la fenêtre de votre chambre. Ça semble anecdotique mais soyons réaliste, cela fait aussi grimper le tarif, alors autant le signaler. Voilà par exemple la vue que vous pouvez avoir depuis une chambre du JW Marriott qui se trouve sur Pennsylvania Avenue, à deux pas de la Maison Blanche :

Morning in the District

L'inconvénient principal d'un logement au centre-ville est le prix. S'il est situé tout proche des attractions touristiques, le prix sera élevé car plus convoité par les nombreux touristes. C'est le jeu de l'offre et la demande. D'une certaine manière, vous payez le gain en temps et en argent que vous faites sur les transports...
À Washington, DC il sera quasiment impossible de trouver une chambre d'hôtel pour moins de 100 € la nuit en plein centre, à moins de tomber sur une très bonne affaire.

Un autre inconvénient est le parking. Si votre visite de la capitale fait partie d'un road-trip sur la côte est par exemple, vous allez devoir garer votre voiture au moins pendant la nuit. La journée, évitez également de la prendre pour vous rendre en ville : la circulation dans Washington, DC n'est pas des plus confortables. Beaucoup d'hôtels du centre-ville ne disposent pas de parking ou s'ils en ont un, vous allez payer la prestation. C'est une dépense supplémentaire à laquelle il faut penser.

Loger à l'extérieur ?

L'avantage incontestable d'un hôtel à l'extérieur du centre-ville est le prix, plus aventageux. C'est la principale raison qui pousse les voyageurs à choisir un hébergement excentré : faire des économies.

Les hôtels qui se trouvent plus en périphérie ont généralement plus de place et proposent un parking à leurs clients, gratuitement pour la plupart. En règle générale, un hôtel à l'extérieur aura tendance à proposer plus de prestations qu'un établissement au centre-ville, pour un prix similaire, voire moindre.

Vous pouvez également profiter d'une autre vision de la ville, en sortant de l'hyper-centre touristique pour vous rapprocher des locaux en logeant dans des zones plus excentrées et plus résidentielles. Cela permet également de trouver un certain calme pour passer la nuit, car vous vous éloignez ainsi du centre qui peut être animé tout au long de la journée et parfois de la nuit.

Rosslyn Rising 2

Vous êtes plus excentré, vous aurez donc plus de transports pour rejoindre le centre et les activités touristiques. Cela veut dire plus de temps et plus dépenses, notamment à Washington où les prix des trajets en métro varient suivant la distance parcourue. Méfiez-vous des horaires : un trajet en heure de pointe sera plus cher qu'en heures creuses et vous devrez parfois attendre de longues minutes pour réussir à avoir une place dans un métro qui rejoint la banlieue lorsque tout le monde sort du travail. Mais cela reste généralement négligeable comparé aux différences de prix des hôtels.
Si vous prenez un trajet en métro Rosslyn >Metro Center, cela revient à 4,70$ par jour et par personne pour faire l'aller-retour : soit 23,50$ pour cinq jours. Or la différence de tarif entre une chambre en centre-ville et une dans le quartier de Rosslyn pour une durée similaire, sera bien plus élevée que 23$... Par contre, vous perdrez aussi 40 minutes par jour pour faire cet aller-retour (sans compter les retards ou l'attente en cas d'heure de pointe).

Les quartiers de DC

Pour résumer, voici un petit comparatif des différents quartiers de Washington, DC afin de vous aider à faire un choix. Prenez le temps de réfléchir à ce que vous voulez privilégier et ce que cela implique : la proximité, le prix, le calme, les prestations...

Downtown / Northwest : pour ceux qui veulent être proches des centres d'intérêts et visiter la ville à pieds.

Foggy Bottom : son atout principal est son accès en transports en commun et sa proximité avec le centre mais sa pièce d'identité se résume souvent à une université et des bureaux fédéraux.

Dupont Circle / Logan Circle : pour ceux qui aiment sortir en soirée, pour manger au restaurant ou boire un verre. Dupont Circle est facilement accessible en métro quand Logan Circle n'a pas d'arrêt de métro qui lui est propre.

Georgetown : plus difficilement accessible car non desservi par le métro, mais avec un charme indéniable grâce à ses nombreux commerces locaux.

Arlington : pour ceux qui veulent une solution pratique et économique tout en étant facilement accessible en métro. Un bon plan en terme de logement.

Partager cet article :

Rédigé par Virginie Bitterlin

Virginie Bitterlin
Passionnée de voyage et de photo, je suis tombée amoureuse de Washington lors de ma première visite en 2011. Lassée de voir cette ville souvent mise de côté, j'ai décidé de partager ma passion pour cette ville afin de donner envie à d'autres de la découvrir.

Poster un commentaire